Carnet de Voyage de Kyllian Guerin au Costa Ricao partie 2

Carnet de voyage de Kyllian au Costa Rica – 2ème partie

Surf, Voyages | 2015-04-23 08:32:47

Carnet de voyage de Kyllian au Costa Rica – 2ème partie

Voici le 2ème récit de Kyllian au Costa Rica !

blog1
Voyager, quelle chance ! Notre ambassadeur Kyllian Guérin nous raconte la suite de ses aventures hivernales au Costa Rica, son deuxième chez homespot. À travers ce carnet de voyage Kyllian, jeune surfeur et globetrotter en recherche de vagues aux quatre coins du monde, nous livre ses impressions sur ce magnifique pays qu’est le Costa Rica et sa définition de “ la Pura Vida “!

 

Qu’est ce que ça fait de passer les fêtes de Noël à l’étranger ?


Passer Noël au soleil est très dépaysant. Pas de vrai sapin cette année, mais un très beau en plastique qui ne risquait pas de perdre ses épines ! Cela n’a pas empêché le père Noël de nous gâter mon frère et moi, nous avons eu droit à plein de cadeaux !
Autre changement par rapport à la France, les Tamales ! C’est une spécialité culinaire des fêtes au Costa Rica. Cuits dans une feuille de banane, il y a plein de bonnes choses dedans comme de la viande, des légumes et de la semoule. C’est un peu étrange comme ça mais c’est quand même très bon !
Mais ma mère n’avait pas oublié de nous faire une belle bûche de Noël malgré tout !
Ce fut également plus cool que l’année dernière car je n’ai pas eu de match de foot pour le 1er janvier et donc un genou bien intact cette fois.
Pas de doute, j’ai mieux démarré l’année qu’en 2014 !

Les Tamales spécialités du Costa Ricao

As-tu eu l’occasion de voyager un peu à travers le pays ?


Après que ma mère et mon frère soient rentrés en France, je me suis retrouvé seul avec mon père.
Au début, je suis resté à Santa Teresa-Mal Pais pour profiter de l’arrivée de
mon ami Sam Piter et profiter de superbes sessions ensemble. J’ai ensuite multiplié les trips à la poursuite des swells.

As-tu découvert de nouveaux spots de surf ?


Nous sommes partis quelques jours chez mon coach Costaricain Diego Naranjo, qui m’a emmené surfer une vague un peu perdue. C’était une super gauche en pleine nature qui démarre sur un point et qui finit sur un bon banc de
sable. Ce fut une super session mais avec un peu de tension et le regard souvent dans l’eau car le spot se situe à l’embouchure d’un rio et est souvent squatté par des crocodiles …

Barrel de Kyllian Guerin au costa rica

Quels ont été les moments marquants de ton séjour ?


J’ai participé à une épreuve du circuit national du Costa Rica, à Puerto Viejo, elle s’est déroulée sur la plage de Cocles.
J’ai gagné dans ma catégorie et terminé 3ème en moins de 14 ans. J‘étais super content. On a eu de bonnes vagues et en plus j’ai pu surfer Salsa Brava pendant 2 jours, un de mes spots préférés.
Puis avec mon père, on a vu qu’il y avait un swell avec beaucoup de vent off shore qui allait frapper le nord du pays, vers Tamarindo/Playa Negra. Et un de mes bons copains de Seignosse, Eymeo, venait juste d’arriver de France pour les vacances.

Après 10 heures de route en traversant tout le pays, nous sommes enfin arrivés et j’ai pu profiter de superbes conditions dès le lendemain.
Malheureusement avec une ambiance à l’eau pas vraiment cool à Playa Negra, malgré quelques locaux au top.
J’ai préféré faire un tour un peu plus bas sur la plage de Marbella, un beach break plus tranquille et aux tubes incroyables.
Avec le vent fresh off shore, les vagues étaient supers creuses, un vrai bonheur!

Le Costa Rica est très tourné vers les énergies renouvelables, peux-tu nous parler de ton expérience éco-responsable ?


De retour vers Santa Teresa pour la fin de mon séjour, j’ai participé à une petite compétition locale en faveur des enfants du village. En guise d’inscription, nous avons amené plein de cahiers et de stylos. C’est bien de les aider, on le fait dès que l’on peut.
Ils adorent le surf, mais c’est super important qu’ils puissent tous aller à l’école.

La veille de mon départ, je suis tombé sur une famille entière de singe. C’était incroyable de les voir d’aussi près. C‘est là où l’on se rend compte de la chance que l’on a de voir autant d’animaux sauvages ici. On prend aussi conscience de l’effort que le pays fait depuis déjà bien longtemps pour préserver la nature et ça c‘est une belle leçon !
Je crois d’ailleurs que le Costa Rica est désormais le premier pays qui fonctionne depuis plus de 2 mois seulement avec les énergies renouvelables !

Roller de Kyllian Guerin au Costa Rica

Le retour n’a pas été trop dur ?


Mon retour en France a été différent ! Moins de surf malgré quelques bonnes sessions, beaucoup de journées à l‘école. Et surtout des boardshorts rangés au fond du placard et toute la panoplie d’hiver à enfiler (5/4/3, chaussons, cagoule et gants..) dès que je voulais aller surfer.
C’est ça le passage d’une eau à 29 degrés à une eau à 12 degrés ! Mais c’était aussi top de dropper de grosses vagues puissantes à la maison et de revoir ma maman et mon petit frère et d’être présent pour son anniversaire.
Juste le temps de me poser un peu avant de repartir vers les Canaries, puis l‘Australie et l’Indonésie.
2260   2  
Partager :   

À découvrir aussi